Hospitalité de Lille à Lourdes

Accueil

L'association

Le pèlé 2014

Le local

Nous Aider

Contact

C'était nécessaire

Historique du projet

Le local trouvé

Il faut le financer

Vos dons

"UN LOCAL POUR 100 ANS"

 

C'est le nom que nous avons donné à notre projet.

 

La formule peut sembler facile, un peu simpliste, elle résume pourtant l'impact de cet achat sur le futur de notre association.

Ce local est devenu le centre de toutes nos activités, siège social, secrétariat, lieu de stockage et de réunion.

C'était devenu nécessaire.

Le projet existait depuis longtemps mais avait besoin de murir.

L'acquisition en a été faite en Juin 2005.

La construction des bureaux à commencé en juin 2006.

Nous y avons emménagé fin décembre de la même année.

Nous l'avons placé sous le vocable de Notre Dame de la Providence, tant son intervention nous a semblé évidente durant tout le cheminement du projet.

Depuis la décision d'achat jusqu'à la fin des travaux, nous avons ressenti comme une présence bienfaisante qui aplanissait les problèmes, nous aidait à trouver des solutions, provoquait des dons généreux, suscitait des aides de main d'œuvre et de matériel juste au moment où nous en avions besoin, ou tout simplement procurait une aide pour pousser une remorque pleine de matériaux.

Nous ne pensions pas tout faire tout de suite, nos espérances les plus optimistes ont été dépassées.

Tout ne s'est pas fait tout seul, il a fallu s'activer, mais nous avons pu le faire sereinement, avec au passage des moments forts d'amitiés et de convivialité.

Vous pouvez vous en faire une idée et voir un historique des travaux sur le lien :  "l'Etat des travaux" .

 

Jusqu'à présent le financement de cette acquisition se passe bien, mais le remboursement de l'emprunt va nous mobiliser encore pendant plusieurs années, en principe jusqu'en 2020.

Si vous le souhaitez, vous pouvez encore devenir partenaire de ce projet en nous aidant à le finaliser (voir le paragraphe sur le financement en bas de cette page ...).

 

 

Historique du projet

Le local trouvé

Il faut le financer

Vos dons

Début page

C'était devenu une nécessité

 Traditionnellement le Train Vert était accueilli « charitablement » par d’autres associations qui disposaient de locaux vacants. Nous participions aux charges ou nous faisions des dons.

Cette situation, intéressante  financièrement, nous mettait cependant dans un état de précarité qui s’est révélé inconfortable à plusieurs reprises.

La participation aux charges est devenue loyer avec signature d’un bail et dépôt d’une caution.

Nos logeurs ayant besoin de récupérer de la place, ou à cause de règlement de sécurité contraignant, nous avons dû déménager à plusieurs reprises.

Trouver de nouveaux emplacements convenables n’est pas facile.

 

Nos activités étaient dispersées sur 4 locaux distincts :

- Un bureau de 15 m2 en centre ville de Lille (59 rue Solferino), utilisé pour assurer une permanence de secrétariat hebdomadaire et les activités administratives de l’association.

- Un local de stockage de 75 m2 en centre ville de Lille (40 rue Boucher de Perthes), utilisé pour le stockage du matériel nécessaire au voyage en train : couvertures, draps, oreillers, matériel sanitaire.

- Un local de stockage de 15 m2 à La Madeleine (188 rue Pompidou) mis gracieusement à disposition par l’Association des Petites Sœurs des Pauvres et contenant les matériels et consommables les plus délicats (produits alimentaires produits d'hygiène et pharmacie).

- Une zone de stockage d’environ 50 m2 prêté par l’Institution Sainte Marie de Beaucamps-Ligny  pour des matériels mécaniques et fauteuils roulants propriété de l’association.

 

Les conditions de travail de nos bénévoles étaient devenues trop inconfortables.

 Certains lieux de stockage étaient inadaptés ou d'un accès peu commode, leur dispersion et leur éloignement compliquaient le travail des responsables du matériel, et les isolaient du reste de l’équipe.

Le bureau du Secrétariat, suffisant pour les « permanences hebdomadaires » qui regroupent 4 à 5 personnes, était dramatiquement trop petit dans les semaines qui précédent le pèlerinage ou les rassemblements de malades, c’est à dire durant la période où s’effectue le travail d'organisation le plus délicat.

 Bénévole ne veut par dire amateur, faire voyager dignement et assurer le quotidien de 120 personnes malades ou handicapées ne s’improvise pas. Au fil des années et de l’expérience acquise, les différentes facettes de notre action sont devenues autant de « métiers » qui demandent compétence et organisation. Il nous faut de la stabilité.

Charitable  n'est pas synonyme d'irresponsable, pendant leur séjour, nos malades ont droit au maximum de confort et de sécurité, la qualité du service qui leur est dû risquait d'en souffrir, il fallait réagir.

 

Début page

C'était nécessaire

Le local trouvé

Il faut le financer

Des dons

 

Historique du projet

Nous voulions regrouper sur un seul site l’ensemble de nos activités :

- Permanence hebdomadaire

- Accueil des malades et des membres de l’association

- Stockage des matériels et consommables

 

Le local devait présenter les caractéristiques  suivantes :

- Surface de stockage de l’ordre de 200 m2

- Présence ou possibilité d’aménagement de bureaux

- Accès possible pour le chargement et le déchargement de matériel

- Secteur Lille centre ou communes avoisinantes avec facilité d’accès pour des personnes malades ou âgées.

 

Nos recherches se sont portées sur des locaux commerciaux, artisanaux ou petits sites industriels, disposant forcément d’une surface de stockage et où un aménagement de bureaux pourrait être envisagé si inexistant.

 

Achat ou location ?

Le marché de la location pour ce type de bâtiment est restreint, s'adresse à des professionnels et est donc assez onéreux.

Une location alourdirait d’une façon permanente notre budget de fonctionnement, et ne satisferait pas complètement notre besoin de stabilité.

Il nous a semblé plus réaliste de pouvoir mobiliser des donateurs sur un projet précis et concret et les bonnes volontés sur des actions particulières limitées dans le temps.

Le choix de l’acquisition a été décidé par le Conseil d’Administration lors de la réunion du 9 Novembre 2004.

 

Début page

C'était nécessaire

Historique du projet

Il faut le financer

Des dons

 

 

Le local trouvé correspond à nos souhaits :

- Il présente une grande surface de stockage bétonnée et très propre qui va nous offrir une grande liberté d’aménagement.

- La construction métallique est récente et en bon état, ne devant occasionner que très peu de frais d’entretien.

- L’ensemble est couvert permettant une construction de bureau peu onéreuse en matériaux légers.

- La localisation est bonne, dans un secteur calme sans être isolé, l’accès est facile.

- Le prix correspondait à nos prévisions.

 

L’achat du local a été décidé par notre Conseil d’Administration le 16 mars 2005 et finalisé devant notaire le 17 juin 2005.

 

 

Début page

C'était nécessaireHistorique du projetLe local trouvé

Des dons

Maintenant il faut le financer !

Nos réserves n'étaient pas suffisantes pour couvrir le coût du local et de son équipement, nous avons dû emprunter.

Nos budgets actuels s’équilibrent mais ne dégageront pas suffisamment de résultats pour honorer directement les échéances de l'emprunt.

De plus, notre ambition est que cette acquisition ne gêne en rien l’aide que nous accordons déjà à ceux qui ne peuvent pas financer complètement leur pèlerinage.

Il nous faut donc trouver des revenus supplémentaires.

 Nous comptons sur l'action des membres de notre association et le capital de sympathie dont bénéficie ce qui touche à Lourdes et au pèlerinage des malades.

Nous prévoyons de développer deux types d'actions :

- Des manifestations à caractère culturel ou artistique.

Nous en avons déjà organisés récemment à deux reprises, elles ont donnés d'excellents résultats.

Une équipe a déjà pris en charge leurs réalisations.

- Des campagnes de dons.

Il y en aura plusieurs, et qui se renouvelleront.

Nous nous tournons d'abord naturellement vers nos Hospitalières et Brancardiers, membres de notre association, ce local doit devenir le leur, il faut qu'ils se l'approprient en participant activement à son financement.

Nous contacterons bien sur le groupe de nos sympathisants, ceux qui nous encouragent de leur dons, sans arrêter l'aide qu'ils accordent déjà au fonctionnement habituel des pèlerinage, ils accepteront sans doute de nous soutenir à un moment important de notre parcours.

Le projet est exceptionnel, Il nous faut élargir le champs habituel de nos donateurs.

Nous avons demandé à nos membre de sensibiliser leurs proches et leur connaissance, nous avons réalisé un petit document d'information  qui explique brièvement notre projet (vous pouvez le consulter en cliquant sur ce lien).

 

 

Début pageC'était nécessaireHistorique du projetLe local trouvéIl faut le financer

Nous attendons vos dons.

Aujourd'hui notre "Projet" est "Réalisé". Les premiers remboursements ont été honorés, mais il en reste ...

Votre soutien est essentiel.

Nous rappelons que les dons qui nous sont faits, ouvrent droit à déductions fiscales.

Vous trouverez tous les renseignements pratiques dans la page "Nous aider".

 

Notre souhait est de nous recentrer le plus vite possible sur la véritable raison d'être de notre association, le service aux malades et aux personnes handicapées.

Une aide manifestera votre intérêt et nous permettra de réduire le montant de nos dettes.

Nous aurons besoin qu'elle se renouvelle, jusqu’au remboursement de notre emprunt et, en bonne logique, jusqu’à la reconstitution de nos réserves utilisées pour l’achat du local et son aménagement, merci de ne pas nous oublier ...

C'est un des buts de cette page, revenez la consulter de temps en temps elle vous tiendra au courant de l'évolution de notre projet.

 

 

   

Pour toute question ou problème concernant ce site Web,
envoyez un courrier électronique à trainvert.production@free.fr
Dernière mise à jour le :04/02/2014.